Articles

Les panoramiques des collections institutionnelles américaines 1/3

Image
Cet article est le premier d'une série consacrée aux photographies panoramiques présentes dans les collections institutionnelles américaines. Nous visiterons par web interposé bibliothèques, archives et musées pour découvrir tout d'abord des images anciennes datant pour la plupart de la première moitié du XXe siècle. Notre (petit) tour d'horizon se poursuivra prochainement avec deux autres articles pour explorer quelques musées d'art et de photographie évidemment trop nombreux aux États-Unis pour prétendre en faire un recensement exhaustif. Les critères de choix de ces institutions seront les suivants : elles accordent une place à l'image panoramique et leurs collections sont accessibles en ligne.

Au menu :
IntroductionLibrary of CongressNational Archives and Records AdministrationSociétés historiquesImages de l'US Navy sur ibiblio
Introduction C'est aux États-Unis que l'on trouve très certainement la plus grosse production, depuis plus d'un siècl…

Interview du photographe Édouard Elias

Image
Édouard Elias est un photographe exigeant. Dans les sujets qu'il aborde, quand il part sur une zone de conflit, comme dans ses choix techniques, lorsqu'il passe du numérique à l'argentique ou du 24x36 au format panoramique. Après de nombreux reportages qui l'ont mené, entre autres, en Syrie, en République Centrafricaine ou à bord de L’Aquarius, le bateau humanitaire qui secourt les migrants, en 2017 le photographe est parti dans le Donbass. Depuis quatre ans maintenant, cette région de l'est de l'Ukraine voit s'affronter l’armée à des rebelles pro-russes dans une guerre de tranchées d’un autre temps. Pour témoigner sur ce conflit, Édouard Elias n'a pas choisi la facilité puisque, de chaque côté de la ligne de front, il a photographié en argentique, noir et blanc et au format panoramique. Il revient pour nous sur la manière dont il a travaillé pour cette série de reportages.

Pourquoi avez-vous choisi l’argentique et le format panoramique pour photographi…

Le Festival de la photographie panoramique de Villepreux

Image
Le Villepreux Image Pixel (VIP), club photo de Villepreux dans les Yvelines, prépare activement la troisième édition de son festival de photographie panoramique qui aura lieu les 16 et 17 juin 2018. À l'approche de la manifestation, précédée d'un concours ouvert à tous, Gilles Fey, en charge de la communication du VIP, a bien voulu répondre aux questions de Mode panoramique.


Pouvez-vous nous présenter le VIP ?
Le VIP va fêter ses 10 ans d'existence en 2018. La vie du club s'organise autour d'une exposition annuelle, d'ateliers pour les membres, de sorties photos et bien sûr, depuis 2014, du Festival de la photo panoramique qui a lieu tous les deux ans. Le VIP compte une quarantaine de membres et il est adhérent de la Fédération Photographique de France (FPF).

Comment est né ce festival ?
En 2014, Philippe Lambert, président du club et Antoine Krier, vice-président, ont proposé d'organiser un festival de photos panoramiques. Un festival, c'est l'en…

Le web panoramique #1

Image
Ce web panoramique #1 inaugure une série de « revues de web », éclectiques et subjectives, évidemment consacrées à l'image panoramique sous toutes ses formes. Pour ce premier article, une chronique radiophonique d’Aurélien Bellanger, les images panoramiques de la planète Mars, de la réalité virtuelle chez Arte et au Muséum national d’histoire naturelle, et un article de L’Œil de la Photographie sur les panoramas d'Adolphe Braun.

Au menu :
Un amoureux des panoramasLes images de Mars envoyées par CuriosityL'appli Arte360VRLa sphère du vivant en VRLes panoramas d'Adolphe Braun
Un amoureux des panoramas

Commençons avec ce billet de l'écrivain Aurélien Bellanger à écouter ici même, à lire ou à podcaster sur le site de France Culture. Sa chronique du 6 février 2018 est un hymne aux panoramas et en tout premier lieu à celui de la salle des guichets de la gare de Lyon qui nous fait parcourir la France de Paris à Menton. Cette fresque, qui doit avoisiner la centaine de mètr…

Le Cirkut, un appareil mythique

Image
Un appareil rotatif gros comme un micro-ondes, pesant près de 10 kg et commercialisé pendant plus de quarante ans, des rouleaux de pellicule de plusieurs mètres de long, telles sont les caractéristiques hors normes du Cirkut. Destiné à la prise du vue panoramique, il fut, durant l’entre-deux-guerres, l’outil de prédilection de photographes américains répondant essentiellement à des commandes de grands portraits de groupes ou d’images promotionnelles.

Au menu :
IntroductionD'abord des portraits de groupesDes images désormais recherchées par les collectionneursAmerica by the Yard: Cirkut CameraDes photographes contemporains Introduction Le Cirkut (ou Cirkut camera) fut l'un des plus extraordinaires appareils photographiques jamais construits. Permettant des prises de vues sur 360° ou plus, cet appareil rotatif fut produit à partir de 1905 par la Rochester Panoramic Camera Company, intégrée deux ans plus tard à Kodak (Century Camera Division), puis par la Folmer Graflex Corpor…

230 ans d'histoire de l'image panoramique

Image
C'est article n'en est pas vraiment un puisqu'il est essentiellement constitué d'une frise chronologique retraçant 230 années d'histoire de l'image panoramique. En démarrant très arbitrairement en 1787, date de l'invention du panorama peint par Robert Barker, pour terminer par les casques de réalité virtuelle, les principales étapes sont représentées par des innovations techniques de la photographie et de l'image animée. Une sélection d'artistes et d'œuvres jalonnent quand même cette frise qui ne pourrait se réduire à une simple série d'inventions.

Vous trouverez de nombreux hyperliens dans les textes et les sources mentionnées. Ne vous privez pas de les suivre pour en voir ou en savoir plus. Vous pouvez utilisez les outils de zoom en bas à gauche de la frise afin d'améliorer la lisibilité des jalons. La navigation se fait à l'aide des flèches ou par simple « glisser » de la partie basse, à la souris ou sur tablette.

Pour finir, un …

Les panoramas de la Mission photographique de la DATAR

Image
La très riche exposition « Paysages français, une aventure photographique 1984-2017 » présentée à la BnF à Paris jusqu'au 4 février 2018 permet de (re)découvrir le travail effectué au milieu des années 1980 par une petite trentaine de photographes pour le compte de la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (DATAR). Cette dernière lance dès 1983 un projet, la Mission photographique de la DATAR, qui dure jusqu'en 1989 avec pour objectif de « représenter le paysage français des années 1980 ». « L'expérience du paysage », première partie de l'exposition, est consacrée à ce travail documentaire qui n'avait, jusqu'à présent, été montrée, qu'une seule fois, en 1985. Pour ceux que la question du paysage photographié intéresse et qui n'ont pas pu visiter l'exposition, la BnF propose un copieux catalogue de plus de 300 pages (BnF éditions).
Parmi les photographes mandatés par la DATAR, quatre ont pratiqué l'image panoram…